Stella

Strida

Talbot

THOMANN JEAN

Trek 

 

 

Merckx

Michaux

Monty

Motobécane

Muzzy Cycle

 Muzzy Cycle 

 

Orbea 

 

Pedersen 

 

Peugeot 

Piton 

Polchlopek 

Porsche 

Profica 

Renault 

Sgandura 

Softride

 

 

 

 

JBB

Jourcent

Kestrel

Laiti

 Laiti 

 

Lejeune 

Longstaff

Look 

Lowrider 

 

Lucer

 

Magnat Debon 

 

MBK 

 

Mecacycle 

Meral 

Mercedes 

Mercier 

 

 

 

Corbeau 

Corima 

Dedacciai 

Desoeuvre 

Dilecta 

Excipio 

Flandria 

Fourmond 

Giant 

Gitane 

Gnome et Rhone 

Hautiprod 

Hilman 

Hoel 

Itera 

 

 

 

 

Alan 

Anquetil 

Antonin Magne 

Bambooclette 

Bianchi 

Bici 

Bickerton 

BMW 

Bobet 

Bruteul 

Buddy-Bike 

C4 

Clément 

Colnago 

Continental 

 

CYCLOV marque déposée ©  2017- 2020 tous droits réservés, y compris images, textes et graphismes - Tous droits réservés - mentions légales - Conception : Cyclov ©  

Collection Cyclov
Facebook Cyclov
cyclovfrance
@Cyclov1

MERCIER 

 

Modèle Femme 

 

1955 

 

La marque des cycles Mercier fut fondée à Saint-Étienne par Émile Mercier (1899-1973).

En 1919, il s'associe aux frères Paret et à Ribaud, et se lance dans la fabrication d'axes et cuvettes de pédalier.

En 1924, rachetant les parts de ses associés, il se reconvertit dans la fabrication de cadres, puis dans le montage de cycles vers 1930.

 

La marque se dote d'une équipe cycliste professionnelle en 1933. Elle connaîtra son apogée dans les années 60, grâce à Raymond Poulidor.

De 1950 à 1959, Mercier a également fabriqué des vélomoteurs2.

 

Le 26 septembre 1984 est immatriculée la société Nouvelle Cycles Mercier (330-674-359).

En 1985, la Société Nouvelle des cycles Mercier est reprise par les actionnaires de l'entreprise voisine et concurrente France Loire (qui avait déposé le bilan en mai 1983).

Mercier, qui était resté en compétition jusqu'en 1984 (avec Joop Zoetemelk), dépose le bilan en 1985. Les salariés reprennent alors l'entreprise Mercier - France Loire. C'est le renouveau qui s'appuie sur la grande distribution, délaissant les réseaux classiques des petits revendeurs.

 

En septembre 1991, Mercier France Loire (qui avait également racheté St Étienne Cycles), est racheté à son tour par le fabricant néerlandais Atag2 qui deviendra plus tard Accell.

 

Le 21 octobre 1998, la Société Nouvelle des Cycles Mercier est radiée3.

En 2005, la production annuelle était d'environ 120 000 bicyclettes (également sous la marque Poulidor), dont 1 200 pour l'opération vélo'v.

La marque a été vendue par le groupe Accell (en) en 2008 et la société Cycles France Loire5 continue sa production dans son usine de Saint Cyprien6 sans utiliser la marque.

 

De 226 salariés en 1973, elle est passée à 27 en 2017. Elle travaille en sous traitance pour le dijonnais Lapierre7 pour le montage de VTT et en 2005 elle obtient le contrat Velib avec le publicitaire Decaux.

 

Source Wikipedia

MERCIER - 1955 (France)

modèle déposé reproduction interdite 

MERCIER - 1955 (France) 

MERCIER - 1955 (France)
MERCIER - 1955 (France)